7 rue Gambey - 75011 Paris // Nous localiser

Sommaire du blog

Dans ma maison naturo

Dans ma maison naturo

Dans ma maison naturo

 
Om sweet om !

Dans ma maison naturo - nid sur la têteQu’il est doux d’être de retour chez soi, notamment après de longues heures passées à l’extérieur ou sur son lieu de travail, de retrouver ses repères, les objets que l’on aime, son odeur que l’on a infusée dans chaque recoin de pièce…

Peu de personnes réalisent à quel point l’endroit dans lequel elles vivent mais surtout dans lequel elles s’abandonnent (sans défenses?) au sommeil, perdant leur conscience comme protection, doit être considéré comme une tour imprenable et aménagé comme un lieu de protection.

Il y a déjà plus de 5 000 ans, en Inde, une “science de la construction, de l’architecture” évoquée dans les Vedas, le Vastu Shastra, invitait chacun à vivre en harmonie avec sa maison. Pour cela, nombre d’indications à suivre étaient données quant à l’emplacement des maisons, la distribution des pièces, la disposition des objets, les proportions à respecter afin que le prâna, l’énergie de vie, puisse y circuler librement.

Le Feng Shui chinois, âgé de plus de 3 500 ans, s’en est beaucoup inspiré. Il repose sur ce même principe de maintenir en mouvement, le Qi (Ch’i), souffle de vie, qui, lorsqu’il est entravé ou stagne, s’éteint à petit feu et peut entrainer des cataclysmes.

Dans ma maison naturo - hibernationNous passons 80 % de notre temps en intérieur et près de la moitié chez soi.

Nous vivons une sorte d’éternelle hibernation qui doit nous amener à nous questionner sur le terrier que l’on s’est choisi pour lieu de vie pratique et d’épanouissement.

Voici quelques conseils/tips pour transformer votre habitat en un espace sain, porteur et générateur tout d’abord de santé, mais également de joie, d’harmonie et d’abondance.
 
 
 

L’aménagement

La façon dont votre intérieur a été aménagé et décoré peut influencer positivement ou négativement votre humeur mais aussi, et plus sérieusement, votre santé.

Lorsqu’il s’agit de choisir l’emplacement de son canapé, de son lit… l’axe Nord/Sud est à respecter. Or, il ne s’agit pas de celui déterminé à partir de l’orientation du soleil mais à partir du champ magnétique terrestre. Une étude a révélé que les bovins s’orientaient selon cet axe pour se reposer (étude publiée dans la revue PNAS en 2008 par Sabine Begall de l’Université de Duisburg-Essen en Allemagne).

Dans ma maison naturo - vortex
Comme nos amis les vaches, nous sommes extrêmement sensibles aux différents champs magnétiques ; une raison à cela, la présence dans tout le corps de cristaux de biomagnétite (petits amas d’oxydes de fer). Le cerveau humain en contiendrait 5 millions par centimètre cube !
Pour connaître l’orientation, il vous suffit simplement de consulter une boussole.

La chasse aux polluants

Notre cocon peut parfois s’avérer toxique. L’air qu’on y respire peut être jusqu’à 8 fois plus pollué que celui inhalé sur le périphérique extérieur à une heure de pointe.

Les COV

Les premiers responsables à incriminer seraient les COV.

Dans ma maison naturo - tousserPrès de 20 000 décès prématurés par an seraient directement liés à leur prolifération dans nos habitats.

Ces composés organiques volatils, d’origine anthropique (liée à l’activité humaine, toujours elle…), sont partout !

Les colles (colles thermodurcissables à base de formol), mousses (polyuréthane présent dans les literies), vernis, peintures, teintures, plastiques, moquettes, linos, meubles en panneaux d’agglomérés, isolations, je m’essouffle… dégagent insidieusement des gaz (formaldéhyde) cancérogènes.

Limitez les meubles bon marché en panneaux de particules et autres dérivés du bois, et, notamment, dans la chambre des enfants ! Préférez le massif, une literie en matière naturelle (latex naturel, laine, coton), les tapis pure laine ou en sisal et des rideaux en lin ou en coton. Leurs prix vous rebutent ? Eh bien tournez-vous vers les secondes mains, le troc et les brocantes !

Les produits d’entretien

Dans ma maison naturo - spray

Les produits ménagers et d’hygiène mais également les bougies parfumées, l’encens contiennent des particules chimiques qui attaquent l’arbre bronchique, le système nerveux (fatigue, vertige, migraine, anxiété) et le foie et déclenchent, plus ou moins sur le long terme, de nombreuses allergies.

Dans ma maison naturo - nettoyerFaites de la place dans votre buanderie !

Trois produits miracles d’entretien suffisent : le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude et la pierre d’argent. Le calcaire, mélangé à des flocons de savon et à de la glycérine, devient un nettoyant multi-usage, entièrement biodégradable, et, de surcroit, anti-calcaire (!), antiseptique et dégraissant.

Pour l’hygiène, tournez-vous vers des marques écologiques et biologiques, certifiées “Ecocert“, qui bannissent l’utilisation des OGM, parabens, phénoxyéthanol (conservateur chimique), nanoparticules, silicone, PEG (solvant), parfums et colorants de synthèse, ingrédients provenant d’animaux.

D’après le Pr Dominique Belpomme : “Depuis la seconde guerre mondiale, nous avons mis sur le marché plus de 100 000 molécules chimiques, sans contrôle toxicologique suffisant).” Pas très rassurant.

La pollution électro-magnétique

L’ordinateur, le téléphone, les radios-réveils à cristaux liquides, tous les appareils électroménagers… génèrent un brouillard électro-magnétique (le smog) qui perturbe notre corps physique et sa physiologie mais également notre corps énergétique.

Dans ma maison naturo - téléphone10% de la population souffrirait de cette sensibilité et ce chiffre risque de s’accroitre dans les années à venir.

Pour limiter les nuisances, supprimer le wifi à votre domicile et utiliser un câble ethernet.

Il est primordial de dormir dans une chambre dépourvue d’écran et d’appareil branché. Ressortez du grenier votre vieux réveil à pile et mettez sur mode avion votre téléphone portable pour dormir.

Si nous ne changeons pas nos modes de vie aujourd’hui, nous allons assister à de multiples crises sanitaires d’envergure directement liées au manque de considération que nous portons au Vivant.

Tips d’ordre général

Aérez votre habitation au moins une heure par jour afin de dissiper les polluants.

Dans ma maison naturo - plantes– Pensez aux plantes dépolluantes qui convertissent en nutriments les molécules toxiques présentes dans l’air.
Pour être efficace, il est conseillé d’en placer une tous les 10 mètres et d’en varier les espèces ; elles apporteront également une hygrométrie optimale à votre lieu de vie.
☆ Le chlorophytum pour capter particulièrement le formaldéhyde, le benzène et toluène
☆ Le dragonnier de Madagascar pour le monoxyde de carbone et trichloréthylène
☆ Le palmier pour l’ammoniac

Évitez la moquette synthétique comme revêtement qui, à chaque pas, crée de l’électricité statique et vous charge d’ions positifs.
Ces fines particules chargées électriquement induisent fatigue, migraines, vertiges, stress… voire sur le long terme des pathologies lésionnelles.
Pour prendre de grands bols d’air d’ions négatifs en revanche, baladez-vous dès que vous le pouvez en forêt ou en bord de mer ; des lieux dans lesquels la charge électrique est inversée et porteuse de vie.

Dans ma maison naturo - forêt

Aménagement : quelques notions de Feng Shui

Le principe du Feng Shui repose sur la recherche de l’équilibre du Yin et du Yang, les deux forces cosmiques qui régissent l’Univers. Opposées et complémentaires à la fois, elles ne peuvent exister l’une sans l’autre car elles se contiennent l’une et l’autre.

Dans-ma maison naturo-  univers

Lorsque leur équilibre est rompu, la malchance, la maladie… ont tout loisir de s’installer. Un excès de Yin provoque fatigue et immobilisme ; celui de Yang, une hyper-activité stérile et la colère.

Tips

Les formes de votre maison/appartement et des objets qui la décorent possèdent une énergie propre et peuvent donc exercer une influence sur votre bien-être et état de santé.

Les arêtes saillantes des meubles ou des murs, les angles aigus, les recoins profonds ou encombrés, l’espace perdu perturbent la libre circulation du Qi, qui interfère, à son tour, avec le champ énergétique de l’habitant.

Dans ma maison naturo - bateauAfin de fluidifier l’énergie qui circule dans votre habitat, commencez par dissimuler les angles saillants en les cachant simplement avec une plante à larges feuilles et choisissez des meubles avec des angles arrondis.
Ces formes saillantes ou anguleuses génèrent un Shar Chi, soit “un souffle qui tue“, une énergie très violente qui, comme une flèche, peut blesser ou tuer.
Il se déplace toujours en ligne droite et vise toujours une cible précise. Une table triangulaire, à titre d’exemple, envoie des ondes négatives à la personne qui fait face à l’une de ses trois pointes. Sur le long terme, des problèmes digestifs peuvent se manifester.

Ne laissez jamais un espace inoccupé et de surcroit encombré par le désordre ni de recoins sombres. Placez-y simplement une lampe afin que l’énergie négative se dissipe.

Vivre dans le propre

Le Sha, véritable principe des ténèbres et énergie contraire au Qi, se développe grâce à l’obscurité, l’humidité, les nids de poussière, les moisissures ou les mauvaises odeurs.

Commencez par lutter contre les acariens, qui sont responsables jusqu’à 44% des allergies. Un matelas peut en contenir jusqu’à 2 millions !

Tips

Dans ma maison naturo - aspirateur– Enveloppez votre matelas d’une housse anti-acarien. Choisissez-en une agissant naturellement grâce au coton gratté micro-respirant qui isole celui qui dort des allergènes. Celle proposée par Greenweez de la marque Allergo Stop par exemple : http://goo.gl/BSkbBu
Lavez vos oreillers à 60° une fois par mois et les draps une fois par semaine.
Vaporisez régulièrement de l’huile de neem en spray sur votre literie, canapé et rideaux. Je vous conseille celui de la marque Aries : http://goo.gl/yZfMeC
Aspirez votre matelas régulièrement car même mort, un acarien reste allergisant.
Aérez toutes pièces quotidiennement pour chasser les myco-toxines qui prolifèrent en raison d’un taux d’humidité trop élevé dans les maisons et anciens appartements.
– Évitez la surcharge de bibelots qui prennent la poussière et freine le Qi.

Dans ma maison naturo - renardNotre lieu de vie doit inspirer le calme et l’harmonie et nous permettre de nous sentir en paix.

La pollution, la saleté, un mauvais aménagement peuvent entrainer le chaos dans la vie de celui qui évolue quotidiennement dans ce triste décor.

Tout ce qui existe, qu’il soit minéral, végétal, animal ou humain émet une vibration qui interagit avec tout ce qui l’entoure. C’est pourquoi il est important de considérer sa maison comme une sorte d’entité vivante dotée d’une conscience. Quelle est sa qualité biotique et vibratoire ? Quelle est la mémoire contenue dans ses murs ? L’âme du lieu résonne-t-elle avec la vôtre ?

Selon la fréquence de votre habitat, cette dernière pourra vous tirer vers le haut comme vous tirer vers le bas. La règle est simple à suivre. Amenez le Beau et l’ordre chez vous et n’ouvrez votre porte qu’à ceux que vous aimez !

☆ Laure Terrier de la Chaise ☆

Vous souhaitez me consulter en naturopathie et connaître mes tarifs, envoyez un mail à contact@makemeyoga.com.

Vous avez ♥ l’article ? Dites-le avec un like et partagez-le !

A lire : la saga “Naturopathie” !
Dans mon frigo naturo
Dans mon assiette naturo
Full of life
Jolies nourritures terrestres
Cure détox : comment se détoxiner ?
Daily detox

Share This:

Sweet night

Sweet night

✭ Sweet night ✭

Quitte à donner à cet article une introduction un peu classique, commençons par quelques chiffres.
1 personne sur 5 en France déclare mal dormir, soit 32 % de la population ! 1/5 souffre d’insomnies chroniques. 1/3 déclare ne pas dormir assez et 1 Français sur 10 consomme régulièrement des somnifères. 1 % de la population est atteinte de narcolepsie, mais ça c’est une autre histoire !
Ces chiffres en disent long sur cette étrange relation que nous entretenons tous avec Morphée.
Pourtant, une magie physiologique, métabolique et énergétique s’opère bel et bien sous les étoiles !

Mais au fait, pourquoi je dors ?
Hiboux
On n’en sait rien (même si j’ai ma petite idée…) ! Nous passons 1/3 de notre vie sous notre couette sans que la science n’ait jamais pu expliquer exactement pourquoi. Seules des hypothèses sont émises.
☆ Permettre à son corps de se régénérer et de récupérer
C’est dans l’inaction que le corps peut redistribuer son énergie aux organes et tissus en ayant le plus besoin. La maturation cérébrale, le renouvellement cellulaire, la sécrétion biliaire, la cicatrisation s’opèrent la nuit. Les neurotransmetteurs et certaines hormones (testostérone et hormone de croissance) y sont également sécrétés.

☆ L’organisation de la mémoire
Les informations que nous avons collectées durant le jour sont triées pendant notre sommeil au niveau de l’hippocampe (situé dans notre cortex) puis stockées par d’autres parties du cerveau. La mémoire est également reconfigurée, c’est-à-dire modifiée, et associée à diverses émotions. Les neurosciences ne parviennent toujours pas à expliquer cette orchestration, notamment parce que nous n’avons toujours pas compris comment nous élaborions nos souvenirs.

☆ La régulation de l’appétit
Femme qui dort L’appétit est également régulé pendant notre vie nocturne, d’où l’adage “qui dort dîne“. Nous sécrétons deux hormones la leptine (contrôle la sensation de satiété) et la ghréline (stimule l’appétit). Diminuer ses heures de sommeil entraine une baisse du taux de leptine et donc une diminution de la sensation de satiété. En revanche, cette même privation entraîne une augmentation du taux de ghréline et donc une stimulation de la faim.

Les ennemis d’un bon sommeil
Je ne vous apprendrai rien en vous disant que le stress et le surmenage sont les pires ennemis du sommeil et qu’inversement une privation de sommeil entraîne des troubles cognitifs et de l’humeur. Alors pour que cet article vous apprenne une ou deux petites choses, voici des traitres auxquels vous n’aviez certainement pas pensé.

Se coucher le ventre plein. Nos modes de vie nous contraignent à prendre nos diners de plus en plus tard. Or, si votre coucher a lieu dans l’heure qui suit votre dernière prise alimentaire, votre organisme se concentrera sur votre digestion et non sur votre endormissement. L’augmentation de votre température corporelle induite va perturber votre passage en sommeil profond qui, lui, nécessite une température basse.

Illustration Otie MunterSe coucher après 22h. Les couche-tôt sont souvent moqués, et pourtant ils ont tout compris ! La médecine ayurvédique et la naturopathie sont très claires à ce sujet. L’organisme élimine et se désacidifie entre 22h et 2h du matin. De 2h à 5h, il entre dans une phase de réparation et dès 6h, la recharge neuro-hormonale s’enclenche. Le réveil est donc sonné à cette même heure car l’énergie vitale appelée Vata s’anime et favorise les exercices spirituels (tels que la méditation ou la prière par exemple). Un lever après 6h risque de vous plonger dans la léthargie de l’énergie Kapha pour le restant de la journée.
Sans appliquer à la lettre ces conseils (notamment pour le réveil avec le chant du coq), il est important pourtant de se glisser dans son lit avant 22h. Vous n’arriverez peut-être pas tout de suite à trouver le sommeil, mais comme toutes bonnes habitudes, il faut parfois du temps pour les automatiser.

Les clés d’un bon sommeil
Pour continuer sur la lancée des petits trucs à mettre en place et éviter le séjour dans un centre du sommeil (mais ça peut servir, voici les adresses : www.sfrms-sommeil.org), voici quelques conseils :

DouchePrendre une douche chaude : la chaleur de l’eau crée une vasodilatation. La vitesse du débit sanguin est augmentée et permet au sang d’affluer vers la peau ; s’ensuit une diminution de la pression sanguine et l’installation d’un fort sentiment de bien-être. L’eau vous nettoie également de tous les miasmes qui se sont déposés sur votre corps physique et énergétique tout au long de la journée. Imaginez simplement autour de vous un magnifique halo de lumière moucheté de grisaille. Sous la douche, visualisez ces taches se délaver au fur et à mesure de l’écoulement de l’eau sur votre corps. En agissant ainsi, vous vous préparez à entrer purifié dans la phase nocturne de votre vie ! Vous limitez l’influence des pollutions accumulées au cours de votre journée sur la qualité de votre sommeil et sur la beauté de vos rêves.

Alice au pays des merveillesDormir dans l’obscurité la plus complète. Sans cette condition sine qua none, la mélatonine, votre hormone du sommeil, n’est pas sécrétée dans la glande pinéale, située au centre de votre cerveau. Elle est pourtant le véritable chef d’orchestre de la régulation des cycles du sommeil et des cycles circadiens (alternance veille/sommeil). Son pic de sécrétion se produit aux alentours de 2 heures du matin. Investissez dans des doubles rideaux ou dans des masques de nuit (ceux de Wellicious sont très sympas : www.wellicious.com/accessories) et évitez les veilleuses pour les tout-petits.

Anuloma VilomaLa respiration alternée, Anuloma viloma. Cet exercice de Pranayama a une action directe sur la régulation de l’influx nerveux et active le système parasympathique (votre médecin intérieur). Sur le plan énergétique, cette respiration harmonise les deux canaux énergétiques (dans lesquels circule le Prana), Ida et Pingala, votre côté lunaire et solaire. En d’autres termes, votre Yin (le féminin, la nuit, la créativité, l’inspiration, les perceptions extra-sensorielles…) et votre Yang (le masculin, la lumière, la réflexion…).
Installez-vous dans la posture du lotus, le dos droit. Mettez votre main droite en Vishnu mudra (index et majeur recroquevillés). Bouchez votre narine droite avec le pouce, expirez complètement par la narine gauche et inspirez profondément sur 4 temps par cette même narine. Bouchez vos deux narines et retenez votre souffle sur 8 temps. Expirez sur 8 temps par la narine droite tout en bouchant votre narine gauche avec l’annulaire. Puis ré-inspirez par la narine droite sur 4 temps, etc. Renouvelez le cycle complet une dizaine de fois.

Brin de lavandeL’huile essentielle de lavande (lavendula vera). Cette huile, choisie de qualité biologique, est l’une de mes préférées, notamment en raison de l’étendue de ses propriétés (anti-inflammatoire, anti-spasmodique, cicatrisante, relaxante) mais également de son parfum incroyablement évocateur. Elle est parfaite pour accompagner votre endormissement. Mettez quelques gouttes sur votre oreiller, derrière les oreilles, sur les poignets et au creux de votre plexus solaire.

La chambre, votre sanctuaire
Chambre à coucher
Avant d’évoquer cette pièce (configuration, meubles, couleurs), il est important de porter votre attention sur la qualité de votre literie et des draps choisis. Les matières et tissus synthétiques qui composent votre matelas, couette et draps sont véritablement à bannir car ils participent à la production d’ions positifs (au même titre que les appareils électriques de votre maison) et nuisent de facto aux différentes couches d’énergies subtiles qui entourent votre corps. Les matières naturelles, telles que le coton, le bambou, le lin, les plumes d’oie… sont à privilégier. Le bois aggloméré ou reconstitué des meubles est une source également non-négligeable d’émissions de particules toxiques.

Un mauvais sommeil peut être induit par un mauvais positionnement, dans l’espace, du lit. Préférez dormir la tête au nord ou à l’est pour placer votre corps dans le sens du flux électro-magnétique de la planète.

DésordreLe désordre régnant dans cette pièce peut également avoir un effet direct sur votre sommeil en influençant négativement votre état d’esprit au moment de vous endormir. Le désordre peut susciter des sentiments d’insécurité, des questionnements (“Où est mon agenda ?“) ou des envies d’agir (“Il faut vraiment que je range !“) ; alors que l’ordre évoque simplement la légèreté et permet à l’énergie de circuler librement.

Je vous invite également à porter votre attention sur le sujet des photos, peintures, affiches qui décorent les murs de votre chambre (ceci s’applique en réalité à tout espace de vie). Les images de violence qu’elles peuvent parfois refléter (parce que c’est de l’art…) émettent des vibrations tout aussi négatives à l’ensemble de l’espace dans lequel elles figurent. Cette tension invisible à l’œil nu interfère véritablement sur votre bien-être et donc sur votre sommeil.

Kep the dream aliveLe nombre d’heures nécessaires de sommeil étant personnel, les conditions pendant lesquelles elles se déroulent font pourtant toute la différence. Notre vie compte en moyenne entre 20 000 et 30 000 nuits. Autant qu’elles soient belles comme nos jours !

☆ Laure Terrier de la Chaise ☆

A lire !
Le Parfum du Yoga
D’amour et d’eau fraiche, oui mais laquelle !
Inspire le printemps, expire l’hiver, comment se détoxiner ?
Mes chakras grands ouverts
Stress, mon amour
Jolies nourritures terrestres

Vous avez ♥ l’article ? Dites-le avec un like et partagez-le !

Share This:

Catégories

Blog