7 rue Gambey - 75011 Paris // Nous localiser

Sommaire du blog

Dans mon assiette naturo (en hiver)

Dans mon assiette naturo (en hiver)

Dans mon assiette naturo (en hiver)

 
Assiette naturo - hiverL’hiver est une saison pendant laquelle il faut être particulièrement attentifs à sa santé et à l’énergie dont nous disposons.

Les virus, dont la survie et le potentiel de contamination sont favorisés par l’humidité, l’absence d’ensoleillement, le froid, le manque d’aération des habitations et la promiscuité (!), sont rendus particulièrement agressifs.

Rares sont ceux qui passeront la période hivernale sans avoir été cloués au lit quelques jours, victimes d’une gastro-entérite, d’un rhume ou d’une grippe.

Mais y a-t-il véritablement plus de virus pendant les grands froids ? Il semblerait que non. Mais alors, pourquoi tombons-nous davantage malades ?

Assiette naturo - éternuerAvant de mourir, Pasteur avouait “Le microbe n’est rien, le terrain est tout.“, reprenant la théorie d’Antoine Béchamp, docteur ès sciences, un contemporain contre lequel il n’a eu de cesse de s’opposer. Dans ce cas, si le microbe n’est plus l’adversaire à abattre, comment prévenir les maux de l’hiver et en guérir ?

En travaillant son terrain !

Nos cultures nous orientent paradoxalement vers une alimentation encrassante et dévitalisante pendant cette période ; sous couvert que nous avons besoin de chaleur et d’aliments qui tiennent au corps.

Les laitages et les féculents (pommes de terre, patates douces) sont omniprésents, le cru disparait des assiettes, les légumes sont consommés systématiquement cuits (archi-cuits ?) et mixés (donc encore chauffés) et les portions augmentent insidieusement (le froid ça creuse…) !

Je vous propose trois menus sur une journée type (petit déjeuner, déjeuner et diner) et plusieurs trucs/tips qui concourront à l’optimisation de vos forces vitales en hiver ainsi qu’au renforcement de votre terrain. Trois mots d’ordre : plaisir, couleur et frugalité !

Le petit-déjeuner

Assiette naturo - crème BudwigAprès avoir bu un verre d’eau tiède, je vous propose une crème Budwig revisitée (également joliment appelée crème de cent ans).

Cette recette a été inventée par la célèbre Dr Catherine Kousmine, en hommage à une pharmacienne nommée Johanna Budwig qui consacra une partie de ses recherches aux huiles et aux margarines. La mixture est originellement préparée sur la base d’un laitage de vache ; seul élément qui ne sera pas intégré dans la recette qui suit.

Ingrédients :

1 yaourt de brebis ou de chèvre
1 céréale complète fraichement moulue (pour être vivante !), sans gluten (de préférence) : amarante, riz, maïs, sarrasin, quinoa
1 banane bien mûre
1 cuillère à soupe d’huile de lin, première pression à froid et biologique
Le jus d’un demi citron
Une 10aine d’amandes réhydratées (mises à tremper la veille dans de l’eau de source) et concassées

Des morceaux de fruits frais de saison (pommes, poires)

Commencez toujours par émulsionner le yaourt de brebis avec l’huile avant d’ajouter le reste des ingrédients.

Intérêts nutritionnels :

Assiette naturo - Good morningCette crème agira comme un véritable starter pour toutes les fonctions de votre organisme.

La céréale moulue puis immédiatement consommée n’a pas le temps de s’oxyder contrairement aux farines préparées depuis plusieurs jours. Préparée avec son germe, elle préserve son important taux en vitamines B, E et en acides gras.

La banane est le fruit contenant le plus de glucides (le combustible de nos muscles) et elle est rassasiante. Sa teneur en potassium est également élevée. Ce sel minéral participe, entre autres, à la synthèse de certaines de nos protéines en fibres musculaires.

L’huile de lin et les amandes sont d’excellentes sources d’acides gras essentiels/oméga-3 (que le corps ne sait pas fabriquer). Cependant, pour être absorbés, les acides gras linoléiques doivent être liés à une protéine ; c’est pourquoi il est intéressant de maintenir un yaourt de brebis plutôt que de le remplacer par un yaourt végétal.

Le citron, quant à lui, apporte de la vitamine C, un acteur important de la stimulation de l’immunité et de la lutte contre les radicaux libres.

Assiette naturo - bananes

Matériel nécessaire :

Version luxe
Un moulin à céréales/grains électrique : Davidson distribue le modèle Fidibus medium en hêtre massif doté d’un système de meule en céramique et d’un moteur silencieux de 360 Watts qui ne chauffe pas.

Version huile de coude
La mouture des grains peut également être réalisée à l’aide d’un pilon et un mortier ou d’un moulin à café. Les modèles Peugeot (élaborés au XVIIIe siècle !) sont souvent proposés d’occasion sur le site Ebay pour quelques dizaines d’euros.

Pour la boisson chaude, préparez-vous une infusion au thym. Cette plante est particulièrement intéressante en hiver pour ses propriétés antiseptiques et immuno-stimulantes.

Pour le déjeuner

Vous n’êtes pas morts de faim, alors que vos sacro-saintes tartines-beurre-confiture ont été évincées de votre breakfast ? Alors continuons !

Souvent pris sur le pouce, par manque de temps ou d’intérêt, le déjeuner est pourtant un moment clé de la journée qui appelle du calme et de la conscience ! Essayez toujours de partager vos repas avec des personnes que vous appréciez et de porter de la conscience à tout ce que vous portez dans votre bouche.

Assiette naturo - Sur le pouce

L’assiette que je vous propose se prépare rapidement. Elle est colorée, variée, équilibrée, vivante et bourrée de nutriments.

Ingrédients de la salade de lentilles hot & cold (pour 2 personnes) :

60 g de lentilles vertes du Puy
2 branches de céleri
1 pomme
100 g de tofu fumé au bois de hêtre (marque Soy)

1 oignon
1 poignée de cranberries séchées
1 poignée de noisettes (que vous concasserez)
3 tiges de coriandre fraiche
1 feuille de laurier
1 cuillère à soupe de graines de sésame complet grillé

1 cuillère à café d’huile de sésame
2 cuillères à café d’huile d’olive
3 cuillères à café de vinaigre balsamique
Sel/poivre

Rincez les lentilles et faites-les cuire pendant 40 minutes dans de l’eau (commencez la cuisson dans l’eau froide), en ajoutant directement l’oignon émincé et la feuille de laurier.

Pendant ce temps, émincez les deux branches de céleri, la pomme épluchée, le tofu et la coriandre.

Égouttez les lentilles et l’oignon et ajoutez le reste des ingrédients ainsi que l’assaisonnement, les graines de sésame, les noisettes, les cranberries, le sel et le poivre.

Intérêts nutritionnels :

Cette recette vous permet de profiter d’un repas qui vous réchauffera tout en proposant une importante part de cru.

Les lentilles sont une très bonne source de glucides complexes (17 g pour 100 g), à index glycémique bas, de protéines, de fibres et de minéraux (fer, calcium, magnésium, zinc).

Le céleri, riche en fibres, présente également de petites quantités de vitamines B et C, de bêtacarotène (anti-oxydant) et de sels minéraux.

Le taux de flavonoïdes de la pomme lui confère son important pouvoir anti-oxydant.

Le sésame, quant à lui, est la source la plus importante de calcium (quoi, le lait de vache ?) mais possède également une teneur record en magnésium et en fer.

Assiette naturo - Etre en forme

Le diner

Il est pour moi un adage vers lequel nous devons tendre et qui conseille de manger “comme un roi au petit déjeuner, comme un prince au déjeuner et comme un pauvre au dîner.

Je parle régulièrement des monodiètes de jus de légumes, tant il s’agit d’un trésor nutritionnel que l’on s’offre à soi et qui peut tout à fait constituer un repas (d’autant plus si on se couche peu de temps après).

Assiette naturo - jus

Pour réaliser ce jus, un extracteur à vis est nécessaire. Cet appareil ne doit pas être confondu avec un mixeur ou une centrifugeuse qui ont tendance à dénaturer les nutriments en raison de la puissance du broyage et de la chauffe entraînée par la force centriguge.

Un extracteur de jus, en plus d’extraire et de préserver toute la richesse nutritionnelle du fruit ou du légume, permet d’en éliminer les fibres.

Bien quelles soient extrêmement précieuses (elles sont chargées du grand ménage de notre intestin), notre système digestif a parfois besoin d’une surcharge moindre de travail afin de se régénérer. Alors que les aliments solides nécessitent plusieurs heures de digestion, les nutriments apportés par le jus de légumes sont rendus directement disponibles pour la cellule et les tissus.

Ingrédients pour un jus vert (pour 2 personnes) :

Assiette naturo - épinards3 pommes
4 branches de céleri avec les feuilles
1 petit fenouil
45 g d’épinards frais
1 citron pelé à vif
1 eau de coco de 350 ml (Vita coco)

Les fruits et légumes passeront à l’extracteur avec leur peau, leur tige et leurs pépins.

 

Intérêts nutritionnels :

Un mot qui à sa simple évocation évoque une couleur : la chlorophylle !

La propriété populaire de ce pigment vert est celle de détoxifier l’organisme. Pourtant, elle favorise également la formation de l’hémoglobine du sang, la cicatrisation et participe au renforcement du système immunitaire en raison de sa richesse en minéraux ionisés qui favorisent la création de liaisons avec toutes sortes de vitamines et d’acides aminés. Elle est aussi oxygénante en raison de sa capacité à transformer le gaz carbonique en oxygène.

Matériel nécessaire :

Version luxe
L’extracteur de jus Green star Elite de Keimling a des cylindres broyeurs (110 tours par minute), équipés d’aimants qui activent la bio-disponibilité des nutriments.

Version huile de coude
L’extracteur de jus manuel Z-star Z-710 de Keimling a une vitesse de rotation lente qui n’échauffe pas les nutriments. Son utilisation est archi-simple et ne nécessite aucune préparation en salle de musculation !

 

Sachez que nous inhalons jusqu’à 400 000 virus par minute* ; s’intéresser à son terrain, c’est-à-dire à ses forces et faiblesses, et surtout à ses réels besoins (!) doit devenir une priorité. Combien de feu pourront ainsi être étouffés avant qu’ils ne s’embrasent.

assiette naturo - to be in loveNotre alimentation est notre premier remède, comme Hippocrate le formulait dès le IVe siècle. Incriminer un manque de temps ou d’argent illusoirement nécessaires pour profiter d’une alimentation vivante revient à se déresponsabiliser vis-à-vis de sa santé. Ce qui est précieux dans la vie demande de l’attention et de l’Amour !

☆ Laure Terrier de la Chaise ☆

 

Vous souhaitez me consulter en naturopathie et connaître mes tarifs, envoyez un mail à contact@makemeyoga.com.

Vous avez ♥ l’article ? Dites-le avec un like et partagez-le !

A lire : la saga “Naturopathie” !
Dans mon frigo naturo
Full of life
Jolies nourritures terrestres
Cure détox : comment se détoxiner ?
Daily detox

Share This:

C’est grave docteur ?

C’est grave docteur ?

C’est grave Docteur ?

 
c-grave-docteur-giraffeCes derniers temps, combien de fois êtes-vous passé à quelques millimètres d’une appendicite tordante, d’une gale desquamante, d’une pneumonie étouffante ? Êtes-vous de ceux qui font autant chauffer leur carte vitale que leur carte bleue afin de trouver du réconfort et entendre, de la voix de votre docteur, que ce n’est pas grave ?

Au contraire, vous êtes inconnu au bataillon de la Sécurité sociale tant vous ne consultez jamais. Vous pratiquez, en revanche, assidument la politique de l’autruche en fermant les yeux sur vos petits mais aussi gros bobos ?

Et si nous trouvions un juste milieu. Celui qui consisterait à savoir écouter avec bienveillance son corps et décrypter les signaux qu’il nous envoie ; mais également à comprendre pourquoi nous somatisons, en cherchant dans d’autres plans (émotionnel, mental, spirituel) la cause de nos maux physiques qu’aucun médicament ne pourra jamais soigner.

Petit inventaire des messages codés par notre corps !

La paupière qui tressaute

 

Fornasetti - C'est grave docteur ?Cette sensation plutôt désagréable peut se manifester plusieurs fois par jour, parfois sans discontinuer, et peut s’inscrire dans le temps.

Une carence en magnésium est parfois incriminée bien qu’on ne connaisse pas exactement l’origine de ce spasme nerveux. Cette dernière serait toutefois plurielle avec pour dénominateur commun : un manque de sommeil et une humeur instable.

Ces deux caractéristiques mettent souvent en alerte le naturopathe car elles évoquent bien souvent la présence d’une dystonie neuro-végétative, soit un déséquilibre marqué entre le système nerveux central (notre guerrier intérieur) et le système neuro-végétatif (notre médecin intérieur).

Tips n°1
Commencez par supprimer de votre alimentation tous les excitants, tels que le café, le thé, les sodas et l’alcool, qui sont de grands chélateurs (voleurs) de vos minéraux.

Tips n°2
c-grave-docteur-alimentationPrivilégiez une alimentation riche en minéraux et notamment en calcium et magnésium.

Vous en trouverez dans les légumes verts (brocolis, chou frisé, chou kale, salade verte), les céréales complètes, les légumineuse et les oléagineux (notamment le sésame).

Pour favoriser l’assimilation du magnésium, la vitamine B6 est indispensable ; or le corps n’en possède aucun stock.

Pour en consommer régulièrement et facilement, saupoudrez vos aliments de 2 à 3 cuillères à café de paillettes de levure de bière (qu’éviteront les terrains mycosiques), de germe de blé, de graines de tournesol ou de noix.

Tips n°3
Essayez de renouer avec des rythmes biologiques et circadiens qui aillent, comme leur nom l’indique, dans le sens de la Vie !

Bien que nous soyons tous différents, notre espèce humaine répond communément à de grandes lois. Nous avons besoin de manger à heure fixe et surtout de nous coucher entre 22h et 23h. Les heures de sommeil situées avant 12h étant les plus réparatrices pour l’organisme.

Vous êtes un invétéré couche tard ? Limitez, dans ce cas, les activités trop intellectuelles ou physiques, l’utilisation des écrans (télé, ordinateur, téléphone), et invitez simplement votre corps et votre esprit à la détente.

c-grave-docteur-nuages

 

Des taches blanches sur les ongles

 
Tout le monde à la réponse ! C’est la faute au manque de calcium.

Eh bien, loupé ! Les petites taches blanches qui apparaissent spontanément sous les ongles sont le signe d’une carence en zinc. Or, ce nutriment intervient dans plus d’une centaine de réactions enzymatiques. Le négliger peut entraîner sur le long terme un affaiblissement de l’immunité, une libido en berne, une mauvaise cicatrisation (lésions cutanées, ulcères, vergetures, acné, psoriasis…), une hausse du cholestérol ou encore une mauvaise circulation.

Tips n°1

huitre-c-grave-docteurLes besoins quotidiens en zinc sont de 15 mg, par jour, en moyenne.

Avant de vous complémenter, essayez de le convier dans vos assiettes, en sachant qu’il est absorbé à hauteur de 20-30 %.

Les huîtres (16 mg pour 100 gr), le germe de blé (7 mg/100 gr), les noix du Brésil (7 mg/100 gr), le tahini (4.6 mg/100 gr – purée de sésame, en magasin biologique), le jaune d’œuf (4 mg/100 gr), les haricots secs (2 mg/100 gr) représentent des sources intéressantes.

Tips n°2
C'est grave docteur ?Si les taches perdurent, la poudre d’huître portugaise sauvage (POP) pourra se montrer efficace sur cette carence identifiée, en plus de vous faire bénéficier de ses mille et une autres vertus.

Une huître filtre plus de 15 litres d’eau de mer par heure pour en retenir toute la quintessence.
Sa chair est également riche en acides aminés essentiels, en lipides et en vitamines A, D et B12.

✰ Mon conseil : 3 gélules par jour, entre les deux principaux repas, en cure de 1 mois.

Une poussée subite d’acné (après un écart de conduite !)

 
On ne comprend pas toujours ce qui nous tombe (nous pousse !) sur le nez, pourtant notre hygiène de vie est souvent responsable d’une soudaine irruption cutanée (je n’évoquerai pas dans ce chapitre le sujet des dermatoses allergiques).

C'est grave docteur - acné

Les dermatologues refusent souvent d’établir un lien entre une alimentation déséquilibrée et l’acné ; pourtant il existe bel et bien.

Un bouton se forme lorsque la sécrétion de sébum par la glande sébacée s’emballe et/ou lorsque l’écoulement ne parvient pas à se faire en raison d’une obturation (œdème, pore resserré…).

Plusieurs raisons à cela : l’influence des hormones, le soleil, le stress, le tabac mais également des organes émonctoriels fatigués !

Donuts - C'est grave docteur ?Lors d’un repas particulièrement copieux, après une fête arrosée ou un craquage sucré, l’organisme et ses émonctoires (foie, intestins, voies respiratoires, reins) se retrouvent en quelque sorte dépassés par les événements et ne parviennent plus à assurer leur fonction de filtre.
L’apport énergétique étant supérieur aux besoins ou inadapté, la capacité de transformation du corps ne peut plus être assurée.

C’est à ce moment que chez de nombreuses personnes, la peau est appelée à la rescousse afin d’évacuer la surcharge toxinique (dont une grande partie finira tout de même par s’accumuler dans les tissus).

Les déchets colloïdaux (issus du métabolisme des céréales, des légumineuses, de l’amidon et des graisses) seront évacués par les glandes sébacées et les déchets cristalloïdes (issus du métabolisme des produits laitiers, des aliments acidifiants, de la viande et des protéines plus généralement) par les glandes sudoripares.

Un excès des premiers donnera lieu à l’acné, au furonculose et de la deuxième catégorie provoquera éventuellement un eczéma sec, des crevasses

Tips n°1
Pour aider votre corps à sortir les poubelles et donner un coup de pouce tout particulier à votre peau, il suffit d’ouvrir les vannes !

Après un excès ponctuel, faites transpirer votre peau en pratiquant de l’exercice physique, avec une séance de hammam qui sollicitera particulièrement les glandes sébacées ou une séance de sauna qui stimulera, quant à elle, les glandes sudoripares et donc l’évacuation des déchets acides.

transpirer-c-grave-docteur

Pourquoi ai-je des pellicules ?

 
Il s’agit d’un signe marquant un déséquilibre qu’il est important de ne pas shampooiner à coup de Head & Shoulder, mais au contraire d’essayer de comprendre afin d’en déterminer la cause.

1re piste :

Yéti - C'est grave docteur ?La sécheresse du cuir chevelu est l’une des premières explications données au sujet de la prolifération de pellicules. La peau, n’étant pas correctement hydratée par le sébum, se desquame.

A partir de ce constat, le premier réflexe est de se prémunir localement de cette déshydratation à grand renfort de masques capillaires et de lotions en tout genre.

Pourtant, aucun résultat durable ne peut être obtenu en agissant de la sorte car l’origine du déséquilibre n’a toujours pas été identifiée. Il peut s’agir d’une alimentation carencée en lipides qui n’apportent pas les acides gras essentiels nécessaires à l’organisme pour, entre autres, constituer et renouveler son film protecteur hydro-lipidique.

Tips n°1
Il est important de consommer jusqu’à 3 cuillères à soupe par jour d’huiles biologiques, extraites à froid et riches en oméga-3 et -6. Remplacez l’huile d’olive, qui est une source d’acides gras saturés, par l’huile de colza, de lin, de chanvre… et réservez-la majoritairement pour la cuisson. Émile Noël (en magasin biologique) propose un mélange très intéressant composé d’huile de colza, sésame, noix, chanvre et olive : emilenoel.com/huile-vierge-omega-3-bio-equitable

Huile - C'est grave docteur ?

Tips n°2
N’oubliez pas également de boire au moins 1.5 litre d’eau de source par jour, soit environ un verre toute les heures.

2e piste :

Champignon rouge - C'est grave docteur ?Un champignon, baptisé Pityriasis, peut également être responsable d’un emballement du renouvellement cellulaire, le faisant passer de 21 jours en temps normal à moins de 5 jours !

Un micro-organisme qui prolifère anarchiquement sur la peau ou plus généralement sur une muqueuse (buccale, vaginale, intestinale…) est un signe fort, renseignant le caractère “mycosique” du terrain de la personne. Un traitement local sera donc inutile.

Une invasion de l’organisme par des levures, comme c’est le cas dans la candidose, peut également se traduire, et cela de façon très inattendue, par des troubles digestifs, des mycoses vaginales à répétition, une fatigue chronique, de l’anxiété, un sommeil non-récupérateur, des envies irrépressibles de sucre

Il est donc primordial d’agir contre une candidose (et de la détecter !) et de ne pas se limiter à balayer ses pellicules d’un revers de la main.

La mise en place d’un programme visant à combattre le candida albicans nécessite l’accompagnement d’un naturopathe car elle implique, entre autres, de grandes réformes alimentaires, souvent très restrictives et cela sur plusieurs mois.
Un tel programme d’hygiène vitale ne peut être énuméré tant il doit être personnalisé et encadré.

How-to-love-me-c-grave-docteur ?Vous l’aurez compris, toute chose qui se matérialise dans la réalité de votre corps revêt son importance et à un “maux” à exprimer.

Le corps ne fonctionne jamais pour rien ou inutilement. Moins vous lui porterez votre attention ou plus vous chercherez à éteindre le symptôme, plus il empruntera d’autres voies et notamment celles de la « mal à dit » pour communiquer.

Alors, beaucoup de bienveillance et de bon sens vis-à-vis de sa santé devraient faire l’affaire !

☆ Laure Terrier de la Chaise ☆

Vous souhaitez me consulter en naturopathie et connaître mes tarifs, envoyez un mail à contact@makemeyoga.com.
 
Vous avez ♥ l’article ? Dites-le avec un like et partagez-le !

A lire : la saga “Naturopathie” !
Dans mon frigo naturo
Full of life
Jolies nourritures terrestres
Cure détox : comment se détoxiner ?
Daily detox

Share This:

Daily detox

Daily detox

Daily detox

 
Mixeur - daily detoxS’il y a bien une période pendant laquelle le mot “détox” résonne à nos oreilles avec régularité, c’est le mois de janvier !

Pour effacer d’un coup de baguette magique les excès des fêtes, on s’enivre de jus de légumes, on s’empiffre de brocolis, on sue sous son K-Way… bref, on essaie de se donner bonne conscience. Malheureusement, une détox, appelée cure de désintoxication en naturopathie, se mène rarement sur quelques jours et s’adapte avant tout à la constitution et au tempérament de chacun.

De plus, elle ne sera pas forcément préconisée à une personne qui, malgré des excès avérés et des surcharges bien installées, manque d’énergie vitale. Comment savoir quel organe faire travailler (les intestins, la peau, le foie…) et de quelle manière (par le biais de l’alimentation, de l’exercice physique, de la respiration, de la phytothérapie…). Les drainages de l’organisme possèdent leur logique et, si cette dernière n’est pas respectée, les crises curatives ou les pertes de vitalité peuvent être dangereuses.

Daily detox - pommeToutefois, pour ne pas être en reste, je vous propose une journée spéciale “douce détox” pouvant être mise en place hebdomadairement et cela tout au long de l’année. Moins vous attendrez les excès pour réaliser ce type d’hygiène de vie, plus vous permettrez réellement à votre organisme de se régénérer.

Mon réveil sonne

 
Daily detox - litAvant même d’ouvrir les yeux, je vous conseille d’essayer de faire un point sur les rêves faits pendant la nuit ou du moins d’essayer de vous en souvenir.
Une fois l’exercice effectué, visualisez mentalement la journée qui s’annonce en sentant votre énergie se mobiliser. En faisant cela, vous rappelez à vous vos forces qui se sont naturellement dispersées pendant le sommeil. Les journées littéralement vécues “à côtés de ses pompes” sont toujours liées à des réveils brusques, au cours desquels nos différents corps énergétiques n’ont pas eu le temps de “se rempiler“.
Il est donc important de vivre en pleine conscience votre passage vers la lumière du jour.

Le gratte-langue

 
Daily detox - chatVotre premier orteil vient d’atterrir sur le sol froid de votre chambre ? Direction la salle de bain. Avant toute prise alimentaire, lavez-vous les dents et surtout grattez-vous la langue.

Il s’agit d’un geste d’hygiène pratiqué par de nombreuses populations en Asie et notamment en Inde pour la pratique d’Hrid Dhauti mais qui, étrangement, est assez méconnu en Occident. Le terme sanskrit “Hdrid” signifiant cœur, cette habitude consiste à nettoyer le canal alimentaire situé dans la région du cœur.

Certains fabricants de brosses à dent ont bien tenté d’y intégrer un grattoir, mais rien ne vaut l’utilisation d’un outil en métal et en forme de U, spécifique à l’usage.

Ce geste permet d’enlever une sorte de pâte blanche qui stagne sur le fond de la langue et qui est produite par la flore bactérienne qui y réside. Plus votre langue est chargée au réveil, plus le degré de surcharges de votre organisme est important. Ce signe peut également évoquer une faiblesse immunitaire, un problème hépatique ou gastrique ou encore une infection fongique liée au champignon Candida albicans.
Une langue rose et lisse exprime quant à elle généralement une bonne santé !

Si vous en cherchez, MMY en propose à la vente.

Un verre d’eau tiède

 
Maintenant et seulement maintenant, vous pouvez enfin boire votre premier verre d’eau tiède sans risquer de ré-avaler ce que votre corps a mis une nuit complète à produire et à excréter.

detox waterL’eau choisie doit être de source et donc très peu minéralisées ; c’est-à-dire affichant un taux de résidus à sec inférieur à 300 mg (Mont Roucous, Mont Calme, Volvic… pour en savoir plus, vous pouvez relire mon article sur l’eau, “D’amour et d’eau fraiche“).
Quant à sa température, elle doit être comprise entre 30°C et 40°C afin d’être parfaitement assimilée par votre corps qui lui est à 37°C.

Avec cette habitude, vous permettez à votre corps d’éliminer les toxines et les déchets issus de son activité métabolique nocturne (et c’est peu dire si elle est intensive) et qui sont particulièrement concentrés dans le gros intestin, de déclencher la première chasse biliaire de votre vésicule et de mettre en route le péristaltisme intestinal.

3 façons de l’agrémenter :

Daily detox - citron– Ajout d’un demi citron bio pressé : cette première version sera réservée aux personnes jouissant d’une bonne vitalité et d’une silhouette robuste car elle pourrait accentuer le tendance naturelle à l’acidisme de certaines personnes minces.

– Ajout de poivre de Cayenne et de gingembre frais : additionnez à votre verre d’eau une pincée de poivre et quelques copeaux râpés de gingembre frais. Laissez macérer une minute, enlever le gingembre et buvez !

 

– Ajout d’une ampoule de sérum de Quinton hypertonique (en vente dans les magasins biologiques) : ce plasma marin est puisé à 30 mètres de profondeur, au cœur d’un site préservé près des côtes bretonnes. Ses caractéristiques physiologiques sont si proches de celles du sang qu’elle lui permettent d’être parfaitement bio-disponibles pour l’organisme. Il est extrêmement riche en minéraux et contient tous les oligo-éléments nécessaires à la vie.

Le brossage à sec

 
Daily detox - brossage à secAvant de sauter (enfin) dans votre douche, pratiquer un brossage à sec de tout votre corps.

Cette technique, issue des pays nordiques, mais également très pratiquée au Japon, consiste à frotter plus ou moins énergiquement son corps à l’aide d’une brosse composée de poils de sanglier ou du moins de fibres naturelles (crins, soie, fibres d’agave…) .
Il s’agit de stimuler la fonction d’élimination des pores de la peau, d’activer la circulation sanguine et lymphatique et de drainer l’ensemble des toxines (cristaux d’acide urique) présentes dans les tissus périphériques. Les peaux mortes sont également éliminées.

Lorsqu’on sait que notre peau est l’organe émonctoriel le plus important de notre corps, cela mérite bien un petit coup de pouce. Les gestes doivent être courts et vifs ; il faut également impérativement commencer par le dessous du pied en remontant vers le cœur, puis du bout des doigts vers le cœur. Sur l’abdomen, des mouvements circulaires peuvent être réalisés dans le sens de la digestion. L’efficacité également contre la cellulite est incontestable.

Voici celle que j’utilise : beaute-pure-boutique.com/brosse-de-massage. Elle est de fabrication allemande, en bois de hêtre et dotée de fibres naturelles.

Dans la cuisine

 
Légumes-racinesPratiquer une monodiète un jour par semaine (dans l’idéal) permet à votre organisme (pour simplifier) de se concentrer sur autre chose que sur la digestion !
Sachez que ce surcroit de temps libre que vous lui octroyez sera entièrement utilisé à son auto-régénération / auto-guérison. Moins exigeant qu’un jeûne, une monodiète adaptée est tout aussi efficace d’autant plus si elle est menée avec régularité.

Le principe est celui de ne consommer qu’un seul aliment sur un ou plusieurs jours et dont, bien évidemment, les propriétés nutritionnelles sont intéressantes et adaptées aux besoins du corps et à la saison. Ne vous lancez pas dans une cure de tomates au mois de janvier, même si vous en trouvez au Bon Marché, car cela pourrait être tout simplement préjudiciable pour votre santé et pour la planète bien entendu…
Daily detox - réconfort
En hiver, le corps a besoin de chaleur, de matière, de réconfort. Privilégiez ainsi les céréales sans gluten (monodiète de riz semi complet, de sarrasin), les légumes racines (potimarron, butternut) ou les fruits de saison (pommes cuites) ; et optez pour une cuisson à basse température et donc longue.
En médecine traditionnelle chinoise, ce type de cuisson renforce la loge Eau correspondant aux reins et à la vessie, organes souffrant particulièrement pendant les périodes de froid excessif.
La quantité consommée importe peu, l’important étant de ne pas avoir faim.
Lors d’une monodiète, il est impératif de choisir des aliments biologiques. Les quantités ingurgitées étant plus conséquentes, vous risqueriez de la coupler avec une monodiète de pesticides qui pourrait être responsables de douleurs gastriques ou d’œsophagites !

L’après-midi

 
Ca tombe bien, car comme vous avez choisi de ne pas travailler pour cette journée spéciale détox, vous en profiterez pour faire du sport ou du Yoga (Atelier détox – dimanche 11/01) mais surtout pour transpirer !

Comme vous le savez à présent, la peau est le plus vaste organe d’élimination du corps. Il mesure près de 2 m2. 1 cm2 de peau est constellé en moyenne par 300 à 500 glandes sudoripares et par près de 1 250 glandes sébacées. On élimine quotidiennement 0.5 litre de sueur, en l’absence d’effort physique soutenu.

En revanche, lors d’une heure d’exercice intense, on peut espérer évacuer jusqu’à 400 ml supplémentaire, soit autant d’acides uriques, lactiques, d’ammoniac, d’urée… dont on se débarrasse.

Daily detox - yoga bikram
L’aspect de notre peau est un merveilleux indicateur du degré de surcharge de notre milieu intérieur. L’acné, les dartres, le psoriasis, la peau grasse, l’eczéma… doivent donner l’alerte.
Pendant votre activité physique, veillez également à bien respirer afin de favoriser l’élimination cette fois-ci des acides volatils (citriques, oxaliques, pyruviques, carboniques, lactiques…).

A l’issue de votre séance, pensez à bien vous réhydrater et optez pour une tisane dépurative qui soutiendra, quant à elle, la fonction d’élimination de vos reins. Pukka propose un mélange à base de menthe poivrée, d’ortie et de fenouil, appelé Cleanse, que je vous conseille : http://www.greenweez.com/pukka-tisane-cleanse.

La journée se termine

 
Daily detox - reposUne journée consacrée à la détox ne doit pas être menée tambour battant, surtout que vous venez de tout donner lors de votre séance de sport !

Le repos est également primordial.
Profitez-en pour chouchouter votre foie. Rappelez-vous que cet organe doit véritablement être considéré comme la puissante centrale de nettoyage de votre corps. Toutefois, nos modes de vie inadaptés (stress, alimentation dévitalisante et trop carnée, excitants, alcool, tabac…) ont tendance à la surcharger de travail. Ce que le foie ne parvient pas à drainer est fatalement relargué dans la circulation.

Bonne nouvelle, vous pouvez l’aider ! Pour le décongestionner, placez sur le foie une bouillotte d’eau chaude au moins 20 minutes ; cet organe étant naturellement plus chaud que le reste du corps, il adore la chaleur.

Daily detox - grand ménageVous venez de passer cette journée avec succès… point trop n’en faut pour vous donner bonne conscience !
Une détox ponctuelle ne peut corriger des mois d’excès ou plus simplement des mauvaises habitudes de vie. L’ascétisme n’est pas une lubie car vous risquez de violenter votre organisme qui n’y verra que privation. Une véritable détox doit être menée sur le long terme et sur un corps possédant assez de forces vitales.
Alors, en attendant de vous lancer, mais surtout de vous investir dans une cure de désintoxication efficace et digne de ce nom, le green smoothie reste toujours la meilleure alternative au cappuccino !

☆ Laure Terrier de la Chaise ☆

Vous souhaitez me consulter en naturopathie et connaître mes tarifs, envoyez un mail à contact@makemeyoga.com.


Vous avez ♥ l’article ? Dites-le avec un like et partagez-le !

A lire : la saga “Naturopathie” !
Dans mon frigo naturo
Full of life
Jolies nourritures terrestres
Cure détox : comment se détoxiner ?

Share This:

D’amour et d’eau fraiche, oui mais laquelle ?

D’amour et d’eau fraiche, oui mais laquelle ?

D’amour et d’eau fraiche, oui mais laquelle ?

J’ai eu envie d’écrire cet article en observant les élèves sortir de leur cours de Yoga une bouteille d’eau à la main. Je vois toutes les grandes marques défiler, Vittel, Contrex, Courmayeur, Hépar… et force est de constater que toutes ces eaux semblent être choisies un peu par hasard, sans en connaître l’impact sur notre organisme.

Yogi transpiration
Lorsqu’on demande à une personne quelle eau elle consomme, les réponses sont souvent vagues. On peut entendre : «l’eau du robinet sent la javel», «je ne bois que de l’eau minérale», «cette eau ne me désaltère pas», «elle est pure», «son prix est correct», «elle me fait du bien», «elle fait maigrir», «la bouteille est jolie»… Ces remarques laissent transparaître une méconnaissance totale du produit et un certain manque de discernement.

Coeur eauIl faut avouer que le secteur de l’industrie de l’eau en bouteille, détenu majoritairement par une poignée de grands groupes agro-alimentaires, a toujours su créer autour de l’eau un discours déconnecté de la réalité et souvent mensonger. La richesse en minéraux est vantée, tout comme sa pureté, son effet dynamisant et même rajeunissant (!). Mais qu’en est-il vraiment ? Une eau peut-elle vraiment combler une carence ? Existe-t-il encore des sources d’eau en France ou ailleurs épargnées par la pollution que nos modes de vie ont engendrée ? Mais avant de répondre à ces questions, il est intéressant de comprendre pourquoi boire, cet acte si quotidien, familier et presque machinal, doit être accompli en pleine conscience.

Notre corps adulte est composé à 65 % d’eau (notre sang à 95 %) ; celui d’un nourrisson à 75 % et celui d’un embryon à 94 % ! Notre origine se trouve directement liée à cet élément. Toute notre vie, ce que nous boirons pénètrera au plus profond de nos cellules et entrera en résonance avec tout notre être. De quoi faire attention à ce que nous buvons !

Eau de source ou minérale, quèsaco ?
% d'eau dans le corps d'un enfantUne eau minérale, tout comme une eau de source, a une origine souterraine pure. Sa composition physico-chimique est constante et ses qualités thérapeutiques ont été reconnues par l’Académie nationale de médecine et sa commercialisation autorisée par le Ministère chargé de la Santé. L’appellation “minérale” n’a pas de réelle corrélation avec la teneur en minéraux. A titre d’exemple, l’eau du robinet peut en contenir jusqu’à 1 500 mg/l alors que Volvic n’en contient que 102 mg/l.
Une eau de source n’a, quant à elle, pas besoin de garantir une composition minérale stable.

Revoir ses croyances
L’eau sert plus par ce qu’elle emporte que par ce qu’elle apporte” Louis-Claude Vincent.
L’une des premières fonctions de l’eau est l’hydratation et la régulation thermique de notre corps, mais son autre grand rôle est celui de l’élimination. L’eau nous nettoie de nos toxines une fois évacuée par la peau, les reins, les intestins et les poumons. Si nous consommons une eau riche en sels minéraux, nous augmentons le travail éliminatoire de nos émonctoires, au risque de les épuiser.

Il faut également cesser de croire qu’une eau peut nous reminéraliser. En effet, les minéraux contenus dans une eau ne sont pas bio-disponibles. En d’autres termes, l’organisme n’a pas la capacité d’assimiler ces sels souvent insolubles et inorganiques. Conséquence, ce surplus ingéré devra être aussitôt éliminé. C’est pourquoi des eaux comme Hépar ou Contrex ont des effets laxatifs ou diurétiques. La minéralisation dont notre corps a besoin est amplement apportée par une alimentation équilibrée.
Une eau fortement minéralisée ne doit donc pas être consommée sur une longue période ; leur potabilité n’est pas permanente. Un excès de fluor, de sodium, de silicium, de potassium est dangereux pour la santé. Il faut savoir qu’avant d’être vendues par la grande distribution, les eaux minérales n’étaient délivrées qu’en pharmacie.

Décrypter le code secret des étiquettes

Etiquette de bouteilleVous êtes-vous déjà demandé ce que signifiaient les mentions affichées au dos des bouteilles d’eau ? Elles représentent pourtant d’excellents indices qui vous permettront dorénavant de choisir votre eau. Ces outils de mesure physico-chimiques ont été mis au point en 1953 par le scientifique Louis-Claude Vincent, qui travaillait notamment sur les dangers de la pollution életro-magnétique. Selon ses critères, la santé parfaite correspond à un milieu basique et réducteur.
PH (potentiel hydrogène) : son échelle varie de 0 à 14 et indique le caractère acide (0-6.9), neutre (7) ou basique (7.1-14) d’un liquide ; c’est-à-dire le ratio des ions d’hydrogène chargés positivement [H+] et des ions d’hydroxyde chargés négativement [OH-]. Un sang de très bonne qualité est un sang légèrement basique. En revanche, une eau de qualité a un Ph situé entre 6.8 et 7, soit légèrement acide.
Goutte d'eauRH2 (facteur d’oxydo-réduction) : son échelle varie de 0 à 42 et correspond à la concentration en électrons et au caractère réducteur (0-27.9), neutre (28) ou oxydé (28.2-42) d’un liquide. Un agent oxydant, pour rester stable, est à la recherche d’électrons manquants et n’hésite pas à les voler à son voisin mieux doté. En revanche, un agent réducteur ou antioxydant possède un surplus d’électrons et peut en faire don. Un sang de très bonne qualité est plutôt réducteur contrairement à l’eau du robinet et à la majorité des eaux minérales qui sont oxydantes.
Rô (résistivité) : il s’agit de la concentration en électrolytes présente dans un liquide. Elle renseigne sur les propriétés conductrices ou isolantes du liquide. Plus une eau est résistive, plus l’élimination des déchets acides de l’organisme sera facilitée !
Résidu à sec : il indique la minéralisation de l’eau. Il s’agit de la mention la plus importante figurant sur les étiquettes. Plus ce taux est bas, plus l’eau est pure.

Pour Louis-Claude VincentToute eau dont la minéralisation est supérieure à 150 mg/l (milligrammes par litre) est une eau qui ne doit jamais être bue. C’est une eau entartrante, sclérosante, facteur de vieillesse prématurée.” (réf. “Riom-Journal” du 26 mars 1953)

Pourquoi faut-il éviter de boire l’eau du robinet ?
Bien que l’eau du robinet soit soumise à des normes physico-chimiques et bactériologiques fixées par des directives européennes, il est préférable d’en limiter sa consommation. On y retrouve des résidus de médicaments, de pesticides et d’engrais (nitrates, phosphates, atrazine…), industriels (phtalates…) ou encore des métaux lourds. Même filtrée, l’eau garde en mémoires les polluants qu’elle a portés.

Quelle eau choisir ?
PotionJe vous conseille, même si écologiquement la consommation des eaux embouteillées pose un énorme problème, d’alterner entre eau filtrée pour la cuisson de vos aliments et eaux de source.
Voici les meilleures !
Mont-Roucous : Sa source est située à 1 000 m dans le parc naturel du Haut-Languedoc dans le Tarn. Résidu à sec à 180°: 25 mg /l
Montcalm : Sa source est située à 1 100 m dans les Pyrénées ariégeoises. Résidu à sec à 180°: 32 mg /l
Rosée de la Reine : Sa source est située à 927 m d’altitude au cœur du Parc naturel du Haut-Languedoc dans le Tarn. Résidu à sec à 180 : 27 mg/l
Eau de source de montagne de Carrefour : Sa source est située à 927 m en Auvergne. Résidu à sec à 180 : 52 mg/l

Petit comparatif avec quelques eaux célèbres :
Evian : 309 mg/l
Vittel : 841 mg/l
Contrex : 2 125 mg/l
Hépar : 2 580 mg/l
St Yorre : 4 774 mg/l

Pour dynamiser l’eau
Une eau dynamisée et une eau dont le potentiel d’hydratation est décuplé. En secouant énergiquement votre bouteille, vous lui redonnez vie !
Vous pouvez également placer sous votre carafe, verre, bouteille, une fleur de vie dont la géométrie sacrée augmentera le niveau vibratoire de l’eau.

Eau dynamisée

Donc, dès à présent, après son cours de Yoga, on boit…

Coin lecture
Les Messages cachés de l’eau, Masaru Emoto, éd. Guy trédaniel

Laure Terrier de la Chaise

Share This:

Le parfum du Yoga

Le parfum du Yoga

Le parfum du Yoga

L’aromatologie (le terme aromathérapie étant réservé au corps médical) est un merveilleux univers qui, lorsqu’il se superpose à celui du Yoga, en révèle de nouvelles dimensions. Les huiles essentielles possèdent souvent un pouvoir et une vibration insoupçonnés, qui peuvent, à chaque moment de notre vie, nous accompagner intimement ; d’autant plus lors de notre pratique de Yoga !

Cet article a pour objectif de vous présenter une sélection d’huiles essentielles qui se trouvent aisément dans le commerce (je vous propose à la fin de cet article quelques producteurs d’huiles essentielles de grande qualité, qui travaillent dans l’amour et le respect de la terre ces trésors) et dont le prix est accessible.

Pendant ma séance de Yoga et de méditationLe parfum de la méditation
Lors de notre pratique, nous nous sentons souvent plongés dans une bulle de bien-être, en raison de la connexion que nous établissons avec notre intériorité et nos sensations et, tout cela, sans rien intellectualiser !
L’huile essentielle que je vous propose est une huile dite « sacrée ». On la connait surtout pour être utilisée en fumigations pratiquées lors des messes. Et pour cause, elle crée une véritable protection spirituelle pour tous ceux qui la respirent.
OlibanHE d’encens Oliban (résine de Boswellia). Son action s’applique au-delà de notre corps physique. Elle crée autour de chacun une enveloppe protectrice et lumineuse qui participe, lors d’une pratique de Yoga, au travail d’ouverture des chakras. Elle nous relie aux énergies plus vastes et subtiles de l’univers et donc à de hautes vibrations. Elle favorise l’élévation de l’esprit. En d’autres termes, elle vous aidera à calmer votre mental et donc vos angoisses !
Avant de commencer votre séance, vous pouvez en appliquer une goutte au niveau d’Ajna chakra (chakra du 3e œil), d’Anahata chakra (chakra du cœur) et de Manipura chakra (chakra du plexus solaire). Vous pouvez également l’utiliser en voie interne, c’est-à-dire en verser une goutte dans une cuillère à café de miel et l’avaler ! Une troisième utilisation consiste à déposer 3 à 4 gouttes sur un charbon de bois.

Après ma séance de Yoga
Si la journée commence !
Si vous souhaitez rester dans le dynamisme de votre pratique de Yoga, de nombreuses huiles peuvent porter votre vitalité et vous placer dans la joie.
HE d’épinette noire (Picea mariana). Si vous souhaitez recharger vos surrénales (ces petites glandes situées au-dessus de vos reins, responsables de la sécrétion d’hormones et notamment de l’adrénaline), c’est l’épinette qu’il faut choisir ! Elle relance globalement l’énergie vitale. Après votre cours, vous pouvez frictionner la plante de vos pieds de quelques gouttes. Si vous avez la possibilité de prendre une douche, vous pourrez vous frictionner le dos encore humide, en insistant sur le long de la colonne vertébrale.

LavandeSi je me couche !
C’est tellement agréable de rentrer se coucher après son cours de Yoga, de mettre au repos son corps et de lui laisser intégrer le moment qu’il vient de vivre. Une huile essentielle très populaire vous aidera à rentrer dans un sommeil réparateur et à lâcher les dernières tensions.
HE de lavande vraie (Lavandula angustifolia). Elle est célèbre et ce n’est pas pour rien. Elle calme le système nerveux et nous rappelle systématiquement des moments de vacances, dans le sud de la France ou quelque part dans le bassin méditerranéen. Déposez quelques gouttes sur votre oreiller et votre couette.

GaulthérieSi mon corps me fait mal
HE de gaulthérie (Gaultheria procumbens). Ses propriétés thérapeutiques sont nombreuses. Elle est anti-inflammatoire, anti-rhumatismale et antalgique et donc bien connue des sportifs. Lorsque vos muscles et tendons sont douloureux (tendinite, élongation, contracture, déchirure, crampe…), ajouter à une huile végétale neutre, 3 gouttes de gaulthérie et masser localement et profondément la zone jusqu’à la pénétration totale du corps gras. L’action mécanique du massage et l’huile essentielle chaufferont le muscle et apaiseront la douleur et l’inflammation.

Si j’ai du mal à respirerSi j'ai du mal à respirer
Lors des exercices de respiration (Pranayama), il est important de pouvoir mobiliser toutes ses capacités pulmonaires et de respirer sans entrave uniquement par le nez. Une sinusite, une bronchite, de l’asthme, une toux chronique… peuvent compliquer les exercices et en amoindrir leurs bienfaits. C’est pourquoi, il ne faut pas hésiter pendant une séance de brancher pendant 15 à 20 minutes (pas plus) un diffuseur d’huiles essentielles.
HE de pin sylvestre (Pinus sylvestris). C’est l’une des huiles essentielles les plus oxygénantes qui existent en plus d’être un très bon antiseptique respiratoire. Elle décongestionne puissamment la sphère ORL. Elle permet également d’assainir l’atmosphère ; ce qui n’est pas un luxe lorsque le cours de Yoga est plein (je m’adresse là aux professeurs de Yoga !).

Lorsque nous pratiquons le Yoga, nous sommes le plus souvent dans une salle de Yoga située en zone urbaine ou chez nous. Même aéré régulièrement, un espace confiné ne peut pas offrir une qualité d’air dont nous pouvons bénéficier lorsque nous respirons les embruns au bord de la mer en Bretagne ou le parfum des pins maritimes au cœur d’une forêt du sud-ouest. Certaines huiles essentielles peuvent toutefois améliorer la qualité de l’air que nous respirons notamment grâce à leur propriété ionisante ou négativante.
CitronsHE de citron (Cirtus limonum). En plus d’être un très bon antiseptique atmosphérique (comme le pin sylvestre), le citron, en diffusion, produit des ions négatifs. Ces fines particules chargées négativement sont extrêmement importantes pour notre équilibre (tonus cérébral, sérénité, bien-être physique général…) mais sont malheureusement envahis par les ions positifs émis par la pollution, les ondes électro-magnétiques, les appareils électro-ménagers… Utilisez l’huile essentielle de citron avec un diffuseur pendant 15 à 20 minutes pendant le cours.

Pour limiter la transpirationSauge sclarée
La peau est l’un des émonctoires utilisés par la corps pour se libérer de ses toxines. Il est donc bon et naturel de transpirer et notamment lors de son cours de Yoga ! Toutefois, si vous souhaitez la limiter si elle est excessive et combattre les odeurs, une huile essentielle existe.
HE de sauge sclarée (Salvea sclarea). Pour l’utiliser, mélanger à une crème de jour neutre, une goutte d’HE et appliquer la composition sur les zones à traiter.

Quelle huile végétale utiliser ?
Vous pouvez utiliser une huile neutre de type amande douce (la moins chère), noisette, sésame, jojoba, tournesol, colza, avocat, macadamia et même olive !
Il est impératif de choisir une huile garantie 1re pression à froid et biologique.

Quel dosage ?
Il faut utiliser les huiles essentielles avec réflexion et quelques connaissances de base. Si leurs propriétés sont le plus souvent thérapeutiques, un trop fort dosage peut les rendre dermo-caustiques, hépato-toxiques, neuro-toxiques, stupéfiantes voire abortives. Les femmes enceintes ne doivent pas les utiliser. Souvenez-vous de ce que disait Paracelse « Rien n’est poison, tout est poison: seule la dose fait le poison ».
Le dosage classique à suivre pour un usage externe est une dilution de 30 gouttes d’huile essentielle (1 ml) pour 10 ml d’huile végétale.
Pour un usage interne : une goutte dans 30 mgr de miel (type acacia).

Quel diffuseur d’huile essentielle choisir ?Diffuseur
Tous les diffuseurs d’huiles essentielles ne se valent pas. On a, de plus, tendance à privilégier leur aspect esthétique au détriment de leur efficacité. Un diffuseur ne doit pas créer de vapeur d’eau car cette dernière amoindrit les effets thérapeutiques de l’huile. Il ne doit pas non plus la chauffer pour les mêmes raisons. Il faut privilégier un système par micro-diffusion qui projette et disperse les gouttelettes dans l’atmosphère.
Je vous conseille vivement le diffuseur par micro-diffusion de Terre essentielle, au prix de 92 euros.
www.terre-essentielle.com

Quelles marques d’huiles essentielles choisir ?
L’offre sur le marché est importante, notamment dans les pharmacies et les magasins bio. Je vous conseillerais de les choisir issues de l’agriculture biologique. Voici mes marques préférées :
Oshadhi en vente sur Myrtéa : www.myrtea.com
Herbes et traditions : www.herbes-et-traditions.fr

Laure Terrier de la Chaise 

Vous avez ♥ l’article ? Dites-le avec un like et partagez-le !

Share This:

A propos


Naturopathe et professeure de Hatha Yoga, j’écris sur toutes mes sources d’inspiration ! L’alimentation vivante, le bien-être, le Yoga, la spiritualité…
En savoir plus